Audio et informations

Es-tu prêt pour entamer la dernière étape du « Donkey Challenge » ?

D’ici tu as la meilleure vue sur l’âne qui trône sur la pointe du clocher de la Vieille Église – c’est une girouette unique au monde !

Nous traversons maintenant les vignobles d’antan, où la symbiose entre l’âne et l’homme fut le garant de l’expansion économique de la ville de Diekirch. Le vin des vignobles du « Herrenberg », appelé « -Männer-Wein » - avait un goût assez acide. On raconte qu’il fallait 3 hommes pour boire ce vin : le buveur, celui qui tenait le buveur et le troisième qui lui infiltrait le vin dans la bouche. A cette époque il était, à ce qui paraît, défendu à Diekirch de boire un autre vin tant qu’il restait du « 3-Männer-Wein ».

Pour le bonheur des indigènes Diekirch a aujourd’hui une bière d’une bien meilleure qualité.

Le chemin continue tout droit jusqu’à la rue que nous traverserons. Nous sommes maintenant devant la caserne militaire, la seule au Luxembourg.

Diekirch est ville-garnison. En 1955 l’armée grand-ducale, formée après la deuxième guerre mondiale, emménagea dans les bâtiments de la caserne du « Herrenberg » nouvellement construits. Aujourd’hui elle s’appelle « Caserne Grand-Duc Jean ». L’armée luxembourgeoise compte à peu près 800 soldates et soldats volontaires.

Herrenberg

Au sujet du « Herrenberg » on pourrait raconter beaucoup d’histoires. En voici une.

N’oublie pas de faire ton « selfie » avant de descendre.

La Sûre

Jusqu’au début du XXe siècle la pêche annuelle du saumon dans la Sûre, au mois de novembre, était si abondante que le saumon et surtout le saumon fumé étaient régulièrement et en particulier au menu du personnel de service. Voilà pourquoi il y avait une clause dans les contrats de travail des serviteurs et des servantes stipulant que le saumon ne devait pas être servi plus de deux fois par semaine.

Nous sommes sur le chemin de retour vers la vieille ville et ainsi se termine la dernière étape du « Donkey Challenge ».

Rends-toi maintenant au Syndicat d’Initiative, 3 place de la libération, au cœur de la ville. Tu montreras tes trois « selfies » et tu auras ton « patch ».

Veillez à activer les cookies au cas où vous ne verriez pas ce contenu.

Audio et informations

Parc découverte de la Nature

Nous traversons maintenant le « Parc découverte de la Nature », une réserve naturelle, dont la flore et la faune exubérantes sont expliquées sur différents panneaux. Tu comprendras que l’homme, qui jette toutes sortes de déchets dans la nature, est en grande partie responsable de sa dégradation. Merci de participer à la protection de notre belle nature et de ne rien laisser traîner sur le parcours du « Challenge ».

Deiwelselter

Nous arrivons près du « Deiwelselter », autel du diable. Rassure-toi l’endroit n’est pas fréquenté par le diable. Le portique impressionnant est un monument du IIe siècle av. J. Chr. Même si le « Deiwelselter » n’a pas encore livré tous ses secrets, nous savons que jadis il n’avait pas l’aspect qu’il a aujourd’hui. En 1892 le « Deiwelster » a été reconstruit avec les blocs de pierre dispersés dans les alentours. Lors de ces travaux on a découvert deux squelettes d’époques différentes. De ce bel endroit on a une vue exceptionnelle sur Diekirch.

Veillez à activer les cookies au cas où vous ne verriez pas ce contenu.

Audio et informations

La zone boisée appelée « Seitert »

Tu te trouves maintenant dans une zone boisée appelée « Seitert ».

Arrête-toi un instant, ferme les yeux et concentre-toi sur les bruits et odeurs que dégage la forêt.

Le lieu-dit « Seitert » est la zone de récréation favorite des Diekirchois qui se retrouvent régulièrement ici pour se ressourcer ou pour faire du sport.

Dans les années 1940 quand les autorités décidèrent de déboiser cette surface, les habitants de Diekirch protestaient vivement. Avec succès ! La forêt de hêtres des années 1840 a été sauvegardée et rajeunie au fil des années. Aujourd’hui la flore et la faune de cette région sont sous la protection de l’Administration de l’Environnement.

De nombreux panneaux explicatifs sur la nature jalonnent le parcours « fitness ». Ici tu apprends un tas de choses sur la cohabitation de l’homme et de l’animal.

Tu es peut-être tenté de faire l’un ou l’autre exercice « fitness », vas-y mais n’exagère pas et ménage ton énergie pour l’étape suivante du « Donkey-Challenge » …

Veillez à activer les cookies au cas où vous ne verriez pas ce contenu.

Audio Haard 2

Veillez à activer les cookies au cas où vous ne verriez pas ce contenu.